• Coiffé de feuilles vert-tendre , en ETE, notre  liquidambar ajoute une touche  de fraîcheur  dans le jardin noyé de soleil.

    Les couleurs d'automne du liquidambar

    A la fin du mois d'août , les tiges rougissent ainsi que les 5 pointes des feuilles

    qui commencent à se colorer de rouge.

    Jolies couleurs du liquidambar

    Puis, vient l' AUTOMNE et la splendeur des tons flamboyants .

    Le petit arbre rayonne sous sa chevelure rouge-jaune et

    ses dernières feuilles vertes.

    Jolies couleurs du liquidambar

     

    Jolies couleurs du liquidambar

     

    Jolies couleurs du liquidambar

     

    Jolies couleurs du liquidambar

     

    Jolies couleurs du liquidambar

    C'est l'HIVER, le voilà complètement dénudé .

    Mais, déjà, les bourgeons apparaissent à l'extrémité des brindilles

    Il retrouvera bientôt sa beauté et le cycle recommencera .

    Jolies couleurs du liquidambar

    Que la nature est belle !!!

    La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle verse la poésie et la beauté à tous les êtres, à toutes les plantes, qu'on laisse s'y développer à souhait. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir.
    George Sand - La Mare au diab - See more at: http://www.abc-citations.com/citations/th-nature.php#sthash.CI9tCkVZ.dpuf
    La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle verse la poésie et la beauté à tous les êtres, à toutes les plantes, qu'on laisse s'y développer à souhait. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir.
    George Sand - La Mare au diab - See more at: http://www.abc-citations.com/citations/th-nature.php#sthash.CI9tCkVZ.dpuf

     

    La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle verse la poésie et la beauté à tous les êtres, à toutes les plantes, qu'on laisse s'y développer à souhait. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir.
    George Sand - La Mare au diab - See more at: http://www.abc-citations.com/citations/th-nature.php#sthash.CI9tCkVZ.dpuf

     

    Merci de l'amitié que vous me témoignez .

    Bises d'amitié de

    Jolies couleurs du liquidambar


    34 commentaires
  • Il était là ... simplement posé  par terre, contre le mur,  à côté d'un autre oublié ...

    Dans l'atelier de peinture, face à mon chevalet, je reconnaissais ce tableau que j'avais exposé 2 années auparavant et dont j'en avais perdu le souvenir.

    C'est vrai que ce n'était pas un chef d'oeuvre mais, c'était à moi .

    Devant mon étonnement,  mon animateur m'a rétorqué que ces tableaux traînaient depuis longtemps et il  ne savait pas qui en était l'auteur .

    Pourtant , pour cette manifestation, l'étiquette , toujours présente ,  collée au dos mentionnait bien leur appartenance ...  bof ! Je m'étais absentée depuis un bon moment .

     

                                                               

    Le lendemain, je recevais mon fiston et sa dame de coeur à la maison.

    Quelle ne fût pas ma surprise , à la vue de ce tableau , de les voir exprimer tous deux

    leur ravissement ...eux qui n'hésitent pas à juger une oeuvre quelle qu'elle soit !

    création/animation d'Alice : trop bien       création/animation d'Alice : trop contente

    C'est alors que j'ai examiné ma toile avec plus d'attention, soudain je me mise à l'aimer moi aussi, malgré ses défauts , je n'allais pas la mettre au rebut.

    La voici, elle rejoindra ma collection .

     

    Pêche à la crevette dans la baie du Mt St Michel.

     

     Dessin / peinture ...

     Un grand merci pour les mots gentils laissés sur mon blog pendant mon hospitalisation.

    Je reprends doucement mes publications .

    D'ailleurs, je n'ai pas encore rendu visite à tous mes ami(e)s .

    J'ai besoin , en ce moment , de repos , me laisser vivre tranquillement en laissant de côté

    le stress de la vie et je vous souhaite de faire de même ...

    Belle fin de journée et merci à vous de passer fidèlement dans mon univers .

    Pêche à la crevette dans la baie du Mt St Michel.

     


    39 commentaires
  • " La vie est comme un arc-en- ciel : il faut de la pluie et du soleil
    pour en voir les couleurs . "
     
    de A Rmaiya
     
     Coucher de soleil du 5 novembre 2013

    Quand les nuages prennent pour toile le firmament
    On voit dans le ciel des dessins surprenants
    Les couleurs s'entremêlent et se jouent de nuances
    Le rose fond dans le violet qui dans le bleu, se lance
    Tout en lenteur les masses nuageuses se déplacent
    Dévoilant des aspects curieux dont personne ne se lasse
    En admirant le soleil et ses couchers
    Le ciel nous révèle toute sa beauté
    Qui ne saurait apprécier le soleil sur son déclin ?
    Qui de façon radieuse, renaît chaque matin ...

     poème de IMAGEAIPOAIM

     

    Et je vous dis à bientôt car je dois m'absenter quelque temps .

    Il m'a été impossible de venir vous rendre visite .

    Ce sera lors de mon retour , je n'ai plus le temps , je pars demain très tôt.

    Bonne soirée 

    Ladymiche


    41 commentaires
  • Lors de notre excursion dans les Alpes du Tyrol, nous avons eu la joie d'observer à loisir les marmottes à plus de 2 000 m d'altitude .

    Petit animal qui , sans doute , habitué à la visite des touristes , se laissait approcher sans crainte .

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Ce petit rongeur  trapu et grassouillet a la tête aplatie ,  surmontée de deux petites oreilles. Le cou est presque inexistant. Son museau est entouré d'une tache pâle

    Ses yeux sont noirs, sa vue et son ouïe sont excellentes. Ses pattes avant munies de quatre griffes robustes sont bien adaptées au fouissage tandis que ses pattes arrières ont cinq griffes ordinaires. Son pelage, généralement brun grisâtre présente parfois une teinte jaunâtre ou rougeâtre, le ventre étant habituellement un peu plus pâle. Sa colonne vertébrale très flexible lui permet de se faufiler entre les roches et son corps peut s'aplatir comme celui de la meilleure des contorsionnistes.

     

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Continuellement sur ses gardes, la marmotte se tient debout sur ses pattes arrières et tend l'oreille pour scruter les alentours avant de s'éloigner, rarement à plus de 100m.

    La marmotte des alpes autrichiennes

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Animal diurne, elle passe sa journée à manger. Durant les journées très chaudes de l'été, elle se nourrit surtout le matin et à la fin de la journée. Elle passe le reste du temps à s'étendre paresseusement au soleil à l'entrée principale de son terrier. Même si l'eau ne l'attire pas particulièrement, elle peut nager avec une certaine facilité.  

    Elle aime particulièrement les flancs des coteaux et des fossés, les amas de roches et les buttes de sable.  

    La marmotte des alpes autrichiennes

    La marmotte est un herbivore. Son alimentation est constituée d'herbes, de plantes dont elle consomme, suivant la saison : feuilles, fruits ou graines, bulbes, racines.
    Parfois, elle ajoute à son ordinaire des vers ou des insectes, mais ceci ne représente qu'une part infime de son alimentation. Pendant tout l'été, la marmotte se constitue des réserves de graisse en prévision de l'hibernation, période de léthargie pendant laquelle elle ne s'alimentera pas ou très peu.
     

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Le terrier
    Il est très confortable et bien organisé. C'est un réseau de longues galeries. A l'extrémité de l'une d'elles, la marmotte aménage une sorte de "chambre" soigneusement tapissée de mousses et d'herbes sèches. La famille de 5 à 12 marmottes s'y installera dès les premiers froids. Une autre galerie sert de "réserve", la marmotte y dépose de la nourriture qui sera utilisée éventuellement pendant les périodes de réveil. Très à l'écart, dans une autre galerie, on trouve les "toilettes".

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Pendant toute la belle saison, la marmotte fait essentiellement deux repas par jour : le matin et le soir. Au début du printemps et à la fin de l'été, ou lorsque les conditions météorologiques ne sont pas très clémentes, elle ne sort de son terrier qu'en milieu de journée. En six mois, elle double son poids, consommant de 400 à 500 g à chaque repas. Ainsi enrobée, elle pourra sans crainte hiberner et vivre sur ses réserves pendant tout l'hiver. À ce moment, la physiologie de la marmotte va totalement se transformer puisque son énergie ne sera plus fournie par les glucides et protéines de son alimentation, mais uniquement par ses propres lipides.

     

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Avec les premières gelées de septembre, elle se prépare à hiberner. Elle s'installe dans son terrier d'hiver dont l'entrée est cachée sous une racine ou une grosse pierre. Elle est alors protégée des prédateurs ( aigle, renard ...). Ce sommeil durera plus de cinq mois durant lesquels son corps fonctionnera au ralenti. Son rythme cardiaque passera de 80 à 4 ou 5 battements par minute. Sa respiration descendra de 40 à 2 fois par minute. Enfin, la température de son corps s'abaissera de 37°C à près de 5° .

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Le cri de la sentinelle
    Un sifflement bien particulier fréquemment entendu par les randonneurs. C'est ainsi que la marmotte de garde prévient les autres d'un danger. Ce sifflement déclenche un course précipitée vers les terriers et toutes les marmottes disparaissent en un clin d'oeil.

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Les incisives de la marmotte sont des instruments efficaces pour couper et déterrer la nourriture. Leur face externe se colore peu à peu en orange chez les adultes. La marmotte, comme tous les autres rongeurs, n'en possède qu'une paire par mâchoire et n'a pas de canines. Elle broie et écrase les végétaux grâce à ses prémolaires (deux paires à la mâchoire supérieure et une à la mâchoire inférieure) et à ses molaires (six par mâchoire).

    La marmotte des alpes autrichiennes

    Ses principaux prédateurs sont les humains, le renard roux, le coyote et le chien. La buse peut assez facilement s'emparer d'un petit.

     

    Marmotte

     

    Dormez bien comme une marmotte .

    Je vous souhaite une très bonne nuit et vous remercie pour vos coms qui m'encouragent  à vous transporter  dans mon univers .

    N'hésitez pas à laisser un petit mot sur mon "livre d'or" , cela me fera le plus grand plaisir .

    La marmotte des alpes autrichiennes

     


    32 commentaires
  • Face à ce spectacle grandiose , on se sent bien petit devant la plus haute montagne d'Autriche .

    Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

    J'ai regretté de ne pas avoir suivi le chemin sur la droite qui nous conduisait vers une meilleure vision de cette majestueuse montagne tout au fond  , avec tous ses postes d'observation...

    Le groupe qui s'était  engagé dans cette direction a vu des bouquetins alors, que nous, nous étions en admiration devant les petits habitants de ces hautes montagnes .

     Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

    J'avais perdu mon mari, c'est au bout d'un certain temps que je l'ai retrouvé bien installé , la caméra au poing.

    Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

    C'était le mois de mai, parmi nous, il y avait un ami qui parlait à l'oreille des marmottes  ...

    Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

    Pas sauvages du tout, elles devaient être habituées à la visite de nombreux touristes 

    Un panneau indiquait de ne pas leur donner de nourriture .

    Elles posaient tranquillement pour la photo !

    Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

     

    Je vais essayer de ne pas vous envoyer ,  par l'intermédiaire de mon blog ,  le virus de la bronchite qui est présent à la maison mais, je crois bien que je suis contaminée ...

    Nos deux jeunes étaient malades aussi  , hier.

    J'abandonne mon PC pour filer me reposer.

    Face à la plus haute montagne du Tyrol : Le  " Grossglockner "

    A bientôt, et portez-vous bien !!! 


    33 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires